Partager cette page sur les réseaux sociaux
 DiminuerTaille normaleAgrandirImpression
 

Débat régional/national sur la Transition énergétique

Actualité publiée le 15 juillet 2014

Le Président de la République a fixé le cap pour notre pays : faire de la France la nation de l’excellence environnementale. Il a indiqué clairement la voie à suivre pour engager la France dans la Transition énergétique, fondée sur la sobriété et l’efficacité, ainsi que sur le développement des énergies renouvelables, et plus globalement dans la Transition écologique, en les inscrivant dans les cadres communautaires et internationaux. Le Gouvernement a voulu que s’ouvre pour cela un grand débat national sur la Transition énergétique, ouvert et citoyen.

Le débat sur la Transition énergétique a été officiellement lancé en Bourgogne le 7 mars 2013. Menées par le Conseil régional de Bourgogne, en partenariat avec l'Etat (DREAL) et l'ADEME Bourgogne, les discussions, qui se sont déroulées jusqu'en juin 2013, ont donné lieu à une synthèse régionale, qui a alimenté le débat national.

 

 

Qu'est-ce que la Transition énergétique ?

La Transition énergétique est le passage d’une société fondée sur la consommation abondante de sources d'énergie fossiles et fissiles, à une société plus sobre et plus écologique.

Concrètement, il s'agit de faire des économies d’énergie, d'optimiser nos systèmes de production et d'utiliser le plus possible les énergies renouvelables pour aller vers un modèle énergétique qui permette de satisfaire de manière durable, équitable et sûre, pour les hommes et leur environnement, les besoins en énergie des citoyens et de l’économie française, dans une société sobre en énergie et en carbone.

C’est un nouveau modèle à inventer : plus juste, porteur d’emplois et d’activités économiques.

 

 

Les enjeux de la Transition énergétique

  • Écologiques : réduire nos émissions de gaz à effet de serre et maîtriser l’ensemble des impacts environnementaux et sanitaires.
  • Économiques : réduire notre dépendance énergétique, gagner en compétitivité et créer de l’emploi.
  • Sociaux : maîtriser le prix de l’énergie pour lutter contre la précarité énergétique.

 

 

Les 4 axes du débat

  1. Comment aller vers l’efficacité énergétique et la sobriété ? L’évolution des modes de vie, de production, de consommation, de transport ainsi que des services énergétiques nécessaires doit constituer le point de départ.
  2. Quelle trajectoire pour atteindre le mix énergétique en 2025 ? Quels types de scénarii possibles aux horizons 2030 et 2050, dans le respect des engagements climatiques de la France ?
  3. Quels choix en matière d’énergies renouvelables et de nouvelles technologies de l’énergie et quelle stratégie de développement industriel et territorial ?
  4. Quels coûts, quels bénéfices et quel financement de la Transition énergétique ?

 

 

Le débat en Bourgogne

Pour attirer un public nombreux et divers, la dynamique du débat s'est appuyée sur des initiatives portées par de multiples organisateurs, parmi lesquelles :

  • les Journées de l'énergie organisées vendredi 29, samedi 30 et dimanche 31 mars 2013, sur le modèle des Journées du patrimoine ;
  • la Semaine du développement durable, du lundi 1er au dimanche 7 avril 2013 ;
  • les Rencontres nationales TEPOS (Territoires à Énergie POSitive), à Cluny les mercredi 5, jeudi 6 et vendredi 7 juin 2013 ;
  • etc.

 

La journée technique régionale "Rénovation énergétique des copropriétés", organisée le 13 décembre 2012 par Bourgogne Bâtiment Durable, a reçu le label "Débat national sur la Transition énergétique", ainsi que celle du 18 juin 2013 sur la "Gestion énergétique du patrimoine bâti des collectivités".